ENZHRU
 

Visiteurs du champ social




Depuis mai 2008, le château de Fontainebleau a rejoint la mission Vivre ensemble pilotée par le Ministère de la Culture et de la Communication. Cette mission a donné naissance au groupe de travail Elargissement des publics composé de plus d’une vingtaine d’établissements culturels qui se mobilisent pour favoriser l’accès des institutions culturelles aux personnes qui en sont le plus éloignées.

Le château propose aux publics du champ social des visites originales et des parcours de découverte adaptés.

L’entrée du château est gratuite pour les bénéficiaires des minima sociaux et les moins de 26 ans résidents de longue durée dans l’Union Européenne.

Réservation obligatoire - Renseignements : 01 60 71 57 94.

Des journées d’initiation

Grâce à une journée d’initiation au château et domaine de Fontainebleau, les éducateurs, formateurs, animateurs et responsables d’association oeuvrant dans le domaine du champ social peuvent obtenir pour deux ans le droit de parole dans les Grands Appartements.
Ce droit permet au responsable de ce groupe de donner des explications à l’intérieur du château.

Visite libre

Sans droit de parole, la visite libre des Grands Appartements peut se faire avec des visioguides.

Avec droit de parole, merci de bien vouloir nous contacter pour effectuer une réservation.

Visite guidée

Des visites guidées adaptées peuvent être organisées.
Idéale pour une première découverte, la visite Histoire du château (durée : 1h30) vous offrira un panorama des huit siècles d’histoire du palais de Fontainebleau.
Pour une visite avec un groupe « familles », choisissez la visite contée (durée : 1h ; plusieurs thèmes possibles).

N’hésitez pas à nous contacter pour organiser ensemble votre venue.

Les portes du temps

Chaque été, le château organise des journées ludiques et éducatives à destination des structures accueillant des jeunes en hors temps scolaire.

Pour en savoir plus

Espace presse | Mécénat | Locations | Groupes et professionnels | Établissement public | Marchés publics