ENZHRU
 

Le Second Empire

L'aménagement et le tracé du domaine connaissent leurs ultimes modifications. Ils prennent alors à peu près la forme qu'ils possèdent aujourd'hui. Le jardin de Diane est agrandi du côté de la ville, la gare installée au bout du parc.

Musée Chinois - ©Sophie Lloyd
Théâtre Impérial © FMR / Château de Fontainebleau

Poursuite des aménagements, nouveaux décors

A Fontainebleau, le règne de Napoléon III se caractérise par la poursuite des restaurations entreprises depuis le début du siècle. La plus notable est probablement celle de la galerie des Cerfs (elle est débarrassée des appartements entresolés qui y avaient été aménagés) afin de lui rendre ses volumes et décors du règne d’Henri IV.

En 1854-57 est construit le nouveau théâtre dans l’aile Louis XV alors que dans le même temps brûle celui de l’aile de la Belle-Cheminée. Les divers aménagements, enrichissements et travaux de décoration dans le style éclectique caractéristique du Second Empire font aujourd’hui encore la richesse de la visite des appartements des souverains, aménagés dès l’origine autour de la cour Ovale. Mais Napoléon III et Eugénie décident d’installer au midi dans l’aile Louis XV ouvrant de plain-pied sur le jardin Anglais des salons à leur usage. Ainsi sont successivement aménagés le cabinet de travail de l’Empereur, le musée et les salons Chinois et le salon des Laques de l’Impératrice.

Espace presse | Mécénat | Locations | Groupes et professionnels | Établissement public | Marchés publics